Calcul des rentes de vieillesse

En règle générale, la rente de vieillesse ne peut être calculée valablement qu’à l’âge de la retraite, lorsque les différents éléments du calcul sont connus.

Les éléments du calcul de la rente sont les suivants :

  • les années de cotisation qui peuvent être prises en considération ;

  • les revenus d’une activité lucrative ;

  • les bonifications pour tâches éducatives ou d’assistance.

Vous avez droit à une rente complète (échelle de rentes 44) si vous avez rempli votre obligation de cotiser sans lacunes à partir de l’année de vos 21 ans.

Si la durée de cotisation est incomplète, c’est-à-dire si vous n’avez pas payé des cotisations durant autant d’années que vous auriez dû le faire étant donné votre année de naissance, vous ne percevrez qu’une rente partielle (degrés 1 à 43 de l’échelle des rentes). Une année de cotisations manquante entraîne en principe une réduction de la rente d’au moins 1/44.


Le partage des revenus ou "splitting"

Les revenus que les époux ont réalisés pendant les années civiles de mariage commun sont répartis et attribués pour moitié à chacun des époux. La répartition est effectuée lorsque :

  • les deux conjoints ont droit à une rente AVS ou AI ;
  • une veuve ou un veuf a droit à une rente de vieillesse ;
  • le mariage est dissous par le divorce.

Plafonnement des rentes d'un couple marié

La somme des deux rentes individuelles d'un couple marié ne doit pas être supérieure à 150% de la rente maximale. Si cette limite est dépassée, les deux rentes individuelles sont réduites en conséquence.

Dernière modification 20.11.2018

Début de la page

https://www.zas.admin.ch/content/zas/fr/home/particuliers/rentes-de-vieillesse/calcul-des-rentes-de-vieillesse.html